Warning: is_readable(): open_basedir restriction in effect. File(/includes/fbwpml.php) is not within the allowed path(s): (/var/www/preventingburnout.com:/tmp:/var/tmp) in /var/www/preventingburnout.com/htdocs/wp-content/plugins/facebook-for-woocommerce/includes/Integrations/Integrations.php on line 60
Qu’est-ce que le burnout ? - PBT met en lumière les sources de stress.

Qu’est-ce que le burnout ?

Définition :

Syndrome d’épuisement (émotionnel, cognitif, comportemental, physique et professionnel) résultant d’un déséquilibre à long terme entre les stresseurs et les ressources à la fois au niveau professionnel et individuel qui se caractérise par un processus de dégradation où la personne n’arrive plus à récupérer.

personne épuisée
Syndrome
Actuellement, il n’existe pas de diagnostic clinique du burnout avec des causes et des critères bien établis tels que c’est le cas pour la majorité des maladies (classification au niveau de l’OMS) ou des troubles psychologiques (classification au niveau du DSM).
Le burnout est donc un syndrome constitué d’un semble de symptômes ou signes cliniques.
Épuisement
La dimension principale du burnout reconnue dans la littérature est l’épuisement. Celui-ci peut se manifester à un niveau:
• physique (p.ex., troubles du sommeil, tensions musculaires, hypertension)
• émotionnel (p.ex., tristesse, anxiété, absence d’énergie)
• cognitif (p.ex., problème de concentration, oubli)
• comportemental (p.ex., isolement, agressivité)
• professionnel(p.ex., désengagement, intention de quitter son travail).
Déséquilibre
Déséquilibre entre les stresseurs et les ressources à la fois au niveau professionnel et individuel : L’épuisement professionnel résulte d’un déséquilibre entre les stresseurs (ou contraintes) et les ressources d’un individu. En d’autres termes, le burnout survient lorsque les stresseurs deviennent trop importants par rapport aux ressources disponibles.
Ces stresseurs et ces ressources résultent à la fois de l’environnement professionnel d’un individu (p.ex., une charge de travail trop importante, une perte de sens, le soutien social de ses collègues) mais également de ses propres caractéristiques personnelles (p.ex., une fragilité émotionnelle, des événements de vie difficiles, le soutien social des proches).
Long terme
Ce n’est que lorsque l’exposition à ces facteurs de stress perdure dans le temps qu’on peut parler de burnout. Généralement, les experts dans le domaine suggèrent qu’il y ait au minimum une exposition de plus de 6 mois à des facteurs de stress auxquels on arrive plus à faire face pour pouvoir parler de burnout.
Processus de dégradation
Il s’agit d’un processus qui se déroule dans le temps où petit à petit la personne s’essouffle, épuise toutes ses ressources et n’arrive plus à faire face aux situations de stress.

Attention : Etant donné que le burnout ne fait pas l’objet d’un diagnostic officiel dans les classifications médicales de référence et qu’il n’y a pas d’outil diagnostic bien établi, l’identification du burnout doit se faire en excluant d’autres diagnostics médicaux ou psychologiques. Il s’agit donc de d’abord vérifier, dans le cadre d’une évaluation plus complète du fonctionnement psychique et somatique de la personne, si celle-ci ne présente pas les critères d’un autre trouble proche du burnout tels que, par exemple, le stress, la dépression ou la fatigue chronique.